La Vie de la Communauté
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Administrateur

 

SFR-200120_BLOG-SECURITE-Libres-Dec-003a.png

Triste monde que le nôtre ! Tristes sires que ces pirates Internet et leur Académie de l’Arnaque… Cher-Lock, au secours !

 

Le voici ! Avec une liste malheureusement sans fin des arnaques répertoriées touchant l’informatique. On constate d’ailleurs qu’elles s’inspirent des arnaques du coin de la rue, comme la fausse pétition que l’on vous fait signer pour soutenir les enfants du Sahel en récupérant quelques euros au passage.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les pirates redoublent d’imagination en élaborant des scénarios qui vont du plus simple au plus abominable… Par exemple : «C’est une urgence absolue. Je suis actuellement en déplacement au Bénin pour mon travail. Hier, mon compte bancaire a été bloqué par erreur. Aujourd’hui, je viens de renverser un pauvre enfant avec ma voiture, la police m’a arrêté, l’hôpital dit qu’il faut 4000 € pour opérer l’enfant. Toi seul peux sauver la vie ce beau petit gosse en me prêtant cet argent. Fais-vite je t’en supplie ou l’enfant va mourir… » C’est sordide, inhumain, incroyable et plus c’est lourd, sensationnel, et plus hélas, ça marche auprès des âmes sensibles.

 

Aussi, le premier réflexe à avoir, c’est raison garder. Vérifions toujours si ce n’est pas une arnaque connue et dénoncée sur internet. La gendarmerie et ses services de lutte contre la cybercriminalité peuvent aussi être une source de renseignement très utile.

 

Découvrez, ci-dessous une vingtaine d’arnaques parmi bien d’autres, à connaître et à faire connaître absolument.

_____________________________________________

 

L’arnaque à l’épargne : parfaitement légal en apparence, des sites vous proposent des placements ou des épargnes à des taux incroyables (par exemple à 8% alors que le livret A vient de passer à 0,50%). Bel appât mais aussi sacré risque de perdre beaucoup, jusqu’à… tout. Aux Etats-Unis, des petits épargnants dorment désormais dans leur voiture à cause de ce type d’escroquerie…

 

L’arnaque aux dons : on l’a vu avec l’incendie de Notre Dame et son afflux de dons, cela a relancé ce type d’arnaque née de la rue. De faux mails et de faux sites en ligne vous proposent de donner par Carte Bleue pour une cause noble.

 

L’arnaque aux « sentiments » : de préférence si vous êtes plutôt pas mal physiquement, le principe consiste à vous voler votre identité sur internet (photos, nom, email… via Facebook, Instagram, Copains d’avant…) pour créer un faux profil sur un site de rencontre. Après 1er contact et mise en confiance de l’usurpateur, ce dernier passera à l’étape du chantage affectif et ça peut aller jusqu’au chantage à la mort, si vous ne lui versez par de l’argent avec même menace de divulgation d’infos personnelles (montage de photos érotiques, vraie ou fausse vidéo…). Même un enfant peut en être victime. Dans ce cas, la Gendarmerie se montrera impitoyable envers le pirate.

 

L’arnaque à la webcam : le pirate fait croire qu’après vous avoir inoculé un virus informatique, il a la main sur votre PC et vos boites mail, qu’il sait tout sur vous et donc a tous pouvoirs sur votre vie. Il vous menace par mail de divulguer à votre entourage (collègues, parents, amis…) une vidéo de vous qu’il a capturée à partir de votre webcam, pendant votre visite sur un site hot !

 

L’arnaque au remboursement : trésor Public (amendes routières, impôts…) Administration (CAF, Ameli, Pôle Emploi), la liste est longue de ces faux mails appelés « phishing » (hameçonnage) qui vous proposent un remboursement suite à une erreur de leurs part. En réalité, jamais ces organismes ne vous demanderont vos coordonnées bancaires via un mail.

 

L’arnaque à la « fausse annonce » : sur des sites d’échanges entre particuliers (leboncoin, Paru Vendu, et consorts), l’arnaqueur vous vend à prix défiant toute concurrence un produit qui n’existe pas. Vous paierez à coup sûr pour un matériel ou service que vous ne recevrez jamais.

 

L’arnaque au faux SMS : suite à votre annonce en ligne de vente de votre matériel, vous recevez un SMS d’acheteur potentiel se disant intéressé. En fait, c’est à votre portefeuille que va son attention. Le SMS et le lien dangereux qu'il peut contenir est un prétexte qui vous entraîne, lentement mais sûrement, vers sa toile d’araignée vénale.

 

L’arnaque au « rançongiciel » : à partir d’un lien où vous aurez cliqué et derrière lequel se cache un petit logiciel réclamant une « rançon » (rançongiciel), soudain, il vous apparaît un écran effrayant, dont vous ne pouvez plus vous débarrasser et qui bloque votre ordinateur. Cette soudaine page imite un site de sécurité gouvernemental (police, gendarmerie). L’écran vous dit que vous avez enfreint la loi française et que pour récupérer vos droits, vous devez vous acquitter d’une « amende » en fournissant votre carte de crédit. Le rançongiciel peut prendre d'autres formes mais le principe de la rançon reste le même (ex : des sites X).

 

L'arnaque au faux service technique :  même principe que ci-dessus. Vous surfez et après avoir cliqué sur un lien malveillant, il se présente subitement à vous une page très alarmante imitant le service sécurité de Windows qui vous informe que votre ordinateur est victime d'un virus et votre écran est bloqué. Vous être invité à contacter par téléphone un service technique bidon qui vous facturera jusqu’à 200 € pour le déblocage de la situation. Pas de panique, surtout si vous êtes armé d’un bon pack sécurité. Il suffit parfois juste d’appuyer sur la touche « Echap » de votre clavier et vite fermer la fenêtre en même temps. Au pire, vous éteignez votre PC avec le bouton « Marche/Arrêt » en le maintenant 6 secondes. Au redémarrage, videz cookies et fichiers temporaires.

 

L’arnaque à la « fausse commande » : un mail vous informe que vous avez passé une commande (un téléphone chez SFR par exemple) et vous donne immédiatement les liens pour vous faire rembourser (ex : « Annuler ma commande »). En donnant votre CB pour un remboursement immédiat assuré, le pirate vide votre compte.

 

L’arnaque aux recharges PCS : souvent sur des sites d’annonces entre particuliers comme ParuVendu, les recharges PCS appelées aussi « coupons » que le voleur vous propose d’acheter au bureau de tabac du coin, lui permettent, grâce aux codes fournis sur ces recharges, d’alimenter son compte courant. Spécificité : c’est propre, ça laisse pas de trace ! Smiley MDR C’est un mode de paiement très utilisé par les arnaqueurs du net. En savoir plus : https://www.obvy-app.com/magazine/eviter-arnaques/arnaque-pcs-mastercard/47

 

L’arnaque aux sites coquins : des sites X vous demande d’entrer vos données de CB pour que vous prouviez que vous êtes majeur ! Parfaitement légal selon eux que vous soyez ensuite facturé car, pour ne pas avoir lu les CGU, vous ignorez que vous êtes désormais abonné au site malgré vous. D’une manière générale, méfiez-vous des sites chauds. Ils regorgent de logiciels malveillants et d’arnaques en tout genre…

 

SFR-200120_BLOG-SECURITE-Libres-Dec-004.jpg

 

L’arnaque à l’héritage : un mail vous annonce que vous avez été choisi par la providence afin d’être l’heureux héritier d’une belle fortune, mais qu’il vous faut fournir votre carte de crédit afin de régler des frais de dossier. Vous imaginez bien la suite…

 

L’arnaque à la loterie : un mail vous annonce que vous avez gagné un cadeau d’une grande valeur à la loterie et on vous demande de prendre contact avec la société organisatrice du jeu afin de recevoir ce cadeau. Alors, là aussi, on vous demande votre carte bleue afin de régler quelques modiques frais de dossier. Bref, on vide surtout votre compte en banque ! Smiley MDR

 

L’arnaque aux dons d’objets : un nouveau mail vous offre de vous donner un objet (un camping-car pour cause de déménagement à l’étranger par exemple). Vous acceptez et l’arnaqueur vous demande alors des copies de papiers d’identité dont il fera un usage frauduleux. Il vous demandera aussi de vous acquitter de frais divers (douanes, transport) et puis aussi plus tard (tant qu’à faire), de lui transférer de l’argent pour régler des frais de notaire, de trésorier… Vous n’aurez jamais l’objet évidemment !

 

L’arnaque au don d’animaux : c’est un dérivé de l’arnaque précédente. Mais cette fois on utilise le monde animal. Le chiot est privilégié. Sur les photos, ils sont vraiment craquants ! Aussi, que ce soit un mail que vous recevez ou une annonce sur internet, dès qu’on vous demandera de payer des frais (transport en avion, vaccin…) vous pouvez être sûr qu’on vous joue du pipeau ! Smiley très heureux

 

L’arnaque aux abonnements : ici et là, on vous propose des offres alléchantes. Par exemple un échantillon gratuit pour lequel il faut juste régler des frais de port. Devenir membre d’un site internet pour seulement 1 euro. Vous fournissez votre CB et peu de temps après, vous voilà en prélèvement automatique. En réalité, on vous a refourgué un abonnement soit-disant légal et on vous explique que vous avez eu tort de ne pas lire les Conditions Générales de Vente ! Sachez que vous avez la loi de votre côté pour ce type d’escroquerie.

 

L’arnaque au prêt d’argent, au crédit : aucune banque ne veut vous l’accorder mais sur les réseaux sociaux, de bonnes âmes vous proposent prêts ou crédits à des taux défiant toute concurrence. Fuyez vite, c’est encore une arnaque ! Smiley clignant de l'œil

 

L’arnaque aux emplois à domicile : l’escroc vous propose un emploi à domicile qui consiste à recevoir et réexpédier des colis. Hélas, ces derniers ont été achetés frauduleusement et vous devenez malgré vous complice de cette escroquerie.

 

L’arnaque au « président » : cette fraude regroupe toute une gamme d’arnaques au cours desquelles les attaquants tentent par un moyen ou par un autre de se faire passer pour un dirigeant de l’entreprise, auprès d’un collaborateur (ex : le comptable, la secrétaire) ou d’un prestataire, afin d’obtenir un virement bancaire. La technique étant toujours de mettre la pression ou d’obtenir la confiance de l’interlocuteur. Les virements demandés sont souvent faramineux !

 

L’arnaque au mot de passe piraté : effrayante car le pirate vous montre par mail votre mot de passe, vous assure qu’il a pris la main sur votre ordi et qu’il va dévoiler votre vie privée à votre entourage… Changez votre MDP et si vraiment, vous avez été infecté par un virus, contactez un professionnel dont celui de votre boite mail.

 

L’arnaque au remboursement d’arnaque : le meilleur pour la fin. Smiley MDR Non, vous ne rêvez pas ! Des arnaqueurs vous proposent de vous aider à récupérer l’argent qu’on vous a extorqué lors d’une escroquerie. Des fois que vous aimeriez vous faire avoir une 2ème fois !

 

SFR-200120_BLOG-SECURITE-Libres-Dec-006a.png

 

Voici quelques astuces pour éviter de mauvaises surprises :

 

  • Avant tout, ayez le réflexe de réfléchir à TOUT ce qui a un aspect « alléchant ». L’arnaqueur vend du rêve. Renseignez-vous avant toute action,
  • Sachez qu’il existe sur internet des sites qui donnent des listes de sites frauduleux. Celui du gouvernement, lui, vous donne des conseils : https://www.cybermalveillance.gouv.fr/
  • N’ouvrez jamais de pièces jointes (même d’un ami. Les virus sont transmissibles), sur lesquels vous avez un doute. Idem pour vos téléchargements, surtout illégaux Smiley MDR. C’est un gouffre à virus. Ignorez, supprimez ou signalez vos mails suspects,
  • Vous vendez un produit en ligne ? N’envoyez jamais celui-ci sans avoir reçu l’argent d’abord. Les escrocs exercent aussi cette pratique ! Smiley très heureux
  • N’hésitez pas à vous équiper (et désormais même pour votre smartphone), d’un pack sécurité. Faites le bon choix quitte à en payer le prix,
  • Supprimez le moindre SMS douteux et surtout ne cliquez jamais sur les liens qui y apparaissent,
  • Videz vos fichiers temporaires et vos cookies régulièrement via le panneau de configuration de votre ordi.
  • Si vous avez été victime d’une arnaque, faites une déclaration auprès de la gendarmerie, faites aussi immédiatement opposition sur votre compte bancaire en appelant le n° d’urgence dédié : 0892 705 705 (serveur vocal : service 0,34 € TTC /min + prix d'appel). Le numéro national fonctionne 24h/24 et 7j/7. Le serveur vocal vous dirigera vers le centre d'opposition de votre banque.

 

SFR-200120_BLOG-SECURITE-Libres-Dec-007.jpg

 

Conclusion : Vous l’aurez compris, les arnaques liées à l’informatique ont encore malheureusement de beaux jours devant elles, d’où l’importance de transmettre l’information afin de sauver de la nuisance financière, voisins, amis, personnes âgées, tutelle/curatelle… Transmettre donc, et pour les piégés, transmettre sans avoir honte de l’avoir été.

 

Le bon réflexe à adopter, dès qu’on nous réclame de l’argent, est de s’interroger sur le bien-fondé de la demande. Le cerveau avant le cœur. Foi de Cher-Lock !

 

Cet article vous a instruit ? Vous connaissez une arnaque informatique qui aurait été oubliée ? Rajoutez-la ici même dans votre commentaire. N’hésitez pas à partager cet article autour de vous.

1 Commentaire
Client Top Contributeur

@Cher-Lock 

 

Merci!!! Très instructif !!! 😎

Comment gagner des badges

Badges En savoir plus